L’Envers du Décor : Août

Programmer ses articles…

 

38036970_2112282612426445_7246402095199289344_n

Nouveau mois, donc nouvel article pour l’Envers du Décor ! Je vous ai parlé plusieurs fois de ce rendez-vous mensuel qui permet de présenter les coulisses du blog, avec chaque mois, un nouveau sujet. Pour savoir exactement à quoi correspond ce rendez-vous, retrouvez l’article officiel ici, mais aussi des exemples avec les articles des mois de Juillet, , et de Juin, ici !

Pour ce mois d’Août, le thème proposé est : programmer ses articles.

La programmation… un outil qui peut être bien pratique ! Pourtant, pour certains, il pourrait presque s’agir de tricherie. Alors, est-ce vraiment « malhonnête » de programmer ses articles ?

 

La programmation un outil bien pratique

Je ne vais pas vous mentir, j’ai eu recours plusieurs fois à la programmation d’articles sous WordPress, en particulier lorsque je ne veux pas vous laisser sans rien pendant les vacances ou les longs week-ends. C’est tellement pratique : on écrit son article à l’avance, puis on choisit le jour et l’heure où l’on veut qu’il soit publié. Depuis quelques mois, j’ai pour objectif de vous publier au moins un article par semaine, donc quand je ne suis pas disponible, et pour ne pas vous laisser seul, sans lecture, j’ai recours à la programmation. En plus, c’est vraiment très facile avec WordPress, donc pourquoi s’en priver ? Vaut-il mieux ne pas avoir d’article du tout ? Ou utiliser la programmation, quitte à perdre en spontanéité ?

La programmation n’est pas uniquement disponible sous WordPress, il est tout à fait possible de programmer des posts sur Facebook et même sur Twitter. Sur Facebook, c’est très facile, cela fait parti des options disponibles lorsque vous écrivez un post. Sur Twitter, par contre, c’est un peu plus « sioux ». Déjà, ce n’est pas possible sur l’application téléphone, il faut utiliser d’autres logiciels, tels que Tweetdeck par exemple. J’aime beaucoup ce logiciel, il est très facile d’utilisation, gratuit et on peut y entrer plusieurs comptes. Ensuite, il n’y a plus qu’à programmer vos posts… L’utilisation de la programmation sur ces différents réseaux est donc très intéressante et parfaitement complémentaire : vous écrivez et programmez votre article, puis vous programmez vos posts sur Facebook et/ou Twitter. Et le tour est joué, vos lecteurs ne se retrouvent pas sans rien et votre blog continue à vivre, même en votre absence !

Par contre, si vous voulez avoir recours à la programmation, il faudra prévoir un peu d’organisation ! Quand est-ce que vous serez absent ? Quelle semaine nécessitera un article programmé ? Et surtout ne pas se tromper dans les dates de programmation des articles ! Donc, la programmation vous demandera aussi un agenda, pour avoir une idée des dates et ne pas vous perdre…

La programmation, une tricherie trop facile ?

Certes, programmer ces articles à un côté vraiment très pratique ; toujours un article, même lorsque l’on n’est pas là. Pour autant, est-ce toujours une pratique honnête ? Car après tout, la programmation peut aussi avoir un côté un peu industriel, une sorte « d’usines » à articles. On écrit des articles à la pelle, puis, on les programme un à un… cela peut amener une certaine perte de spontanéité, voire même de fantaisie. On risque de s’enfermer dans un planning qu’il faut suivre à la lettre, et on ne se donne plus la possibilité de faire des écarts, de répondre à des sujets qui n’étaient pas prévus. Cela peut aussi amener à une perte d’échanges et de discussions, car finalement, on peut très bien ne regarder son blog qu’une fois par mois si tous les articles sont publiés. dans ces cas-là, il y aura beaucoup moins d’interactions avec les lecteurs.

Finalement, la programmation, c’est comme tout, c’est à utiliser avec modération, pour ne pas risquer de s’enfermer dans un planning trop restreint et se laisser la possibilité de la surprise et de l’inattendu.

Conclusion

Je ne suis absolument pas contre la programmation, bien au contraire ! C’est un outil existant et vraiment très pratique que j’utilise moi-même lorsque je m’absente, pour continuer à faire vivre le blog.

Pour autant, je pense que si on a le choix, il ne faut pas en abuser, pour laisser une place à l’inattendu et surtout pour continuer à susciter des interactions avec le lecteur !

 

Et vous, que pensez-vous de la programmation ? Y avez-vous recours ?

2 commentaires sur « L’Envers du Décor : Août »

  1. coucou, dans l’ensemble je suis d’accord avec toi. oui trop programmer peut avoir un côté usine. Tant qu’on a un équilibre et que nos publications que ce soit Facebook ou pour le blog correspondent à notre état d’esprit à l’instant T je ne vois pas le problème. Si je ne programme pas ma page Facebook pour 1 semaine, j’ai du mal à me tenir au programme. Et un blog ou page sans activité c’est pas top.
    bonne soirée, bises

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.